Thé vert de Chine (Sichuan) : Zhu Ye Qing Impérial (récolte printemps 2014)

Après Nathalie (je la remercie également pour son aide en informatique ! Je lui dois de nombreux paramétrages sur ce blog, merci !!!), c’est au tour de Cucurbita Pepo de m’aider à diversifier la provenance des thés dont je fais l’article. Je la remercie pour sa gentillesse et ce très bel échantillon.

Le hasard des choses fait que 2 articles récents ont été publiés à propos de ce thé, provenant de la même maison de thé, issu de la même récolte ! Aussi, c’est avec plaisir que je partage ces 2 articles qui traitent également du Zhu Ye Qing Impérial (ce sont 2 blogs « amis » que je lis) :

* Blog de Thévangéliste : https://thevangeliste.wordpress.com/2015/04/11/zhu-ye-qing-imperial-endora/

* Blog de Savourer le thé : http://savourerlethe.blogspot.fr/2014/08/test-zhu-ye-qing-imperial-endora.html

Découvrons ensemble, grâce à Cucurbita Pepo, la maison de thé spécialisée en thés de Chine haut de gamme Endora (Paris, 75004).

photo 1 (10)

Je vais vous présenter un thé vert de Chine : Zhu Ye Qing Impérial.

photo 1 (11)

Préambule :

* Climat & particularité du Sichuan :

Le climat de la province du Sichuan permet de produire des thés très tôt dans l’année. Un ensoleillement idéal et une mer de nuages (paysages magnifiques, de carte postale, attirant les Chinois & les touristes qui viennent contempler ces lieux), d’où émergent de nombreux reliefs (le Sichuan est très montagneux, le thé souvent cultivé en altitude). Tout ceci participe à des conditions idéales pour la culture du thé dont les récoltes sont précoces (elles débutent en général vers mi-février). De ce fait, au printemps, en Chine, les premiers thés présents sur les marchés viennent souvent du Sichuan.

* Le Sichuan :

Le Sichuan est une province du centre-ouest de la Chine, dont la capitale est Chengdu.

C’est là :

Province-Sichuan

* Nom du thé : Zhu Ye Qing Impérial. Son nom signifie littéralement « bambou (zhou) » – « feuille (ye) » – « vert (qing) ». Son nom nous renseigne dès lors sur la forme de la feuille de thé caractérisée par des petites feuilles en forme de cosses de haricots, mais que les chinois appellent « Thé de Feuilles de Bambou ».

photo 2 (9)

* Famille de thé : thé vert.

* Provenance : Chine, province du Sichuan (centre ouest), cultivé à 1000/1200 mètres d’altitude sur le mont Emei, l’un des 4 monts bouddhistes sacrés de Chine. Les champs de thé baignent dans une brume humide.

* Récolte : 1ère récolte de printemps 2014.

* Cueillette : manuelle & impériale. La forme des feuilles est fine, plate et pointue (d’où son nom qui fait penser à des jeunes feuilles vertes de bambou), lisse et sans duvet.

Les caractéristiques principales de la forme des feuilles sont : feuilles entières, plutôt petites, très vertes et repliées en deux sur la longueur.

* Sélection : Endora, maison spécialisée en thés de Chine de haute qualité (Paris, 75004).

* Site webwww.endora.fr

photo 5 (12)

A l’ouverture du sachet, bien que ce soit un échantillon, la première sensation fut olfactive avec cette note gourmande de légume vert, doublée d’une note florale, légèrement suave. Ce thé est une évocation à la douceur mais à la puissance des arômes de légume vert. Pour ma part, mon grand père cultivait les haricots et petits pois dans son jardin. Les notes olfactives m’ont fait voyager dans ce jardin d’enfance et la vue de ce thé me rappelle les moments merveilleux où j’ouvrais les cosses de haricot pour en sortir un trésor gustatif…

* Mode de préparation : au zhong (cf. image ci-dessous) ou dans un verre avec une paroi épaisse (pour ne pas briser le verre avec le choc de la température de l’eau). L’avantage du zhong sera de concentrer les arômes. L’avantage de verre sera la contemplation de ce superbe thé : le Zhu Ye Qing est l’un des plus beaux thés vert de Chine à admirer !

photo 1 (12)

photo 4 (9)

* Dosage : tapisser le fond du zhong ou du verre, soit 3g de thé, une cuillère à café (cf. les images plus haut).

* Température : 70°C-75°C afin de ne pas brûler les feuilles de thé et moins libérer la caféine.

* Temps d’infusion :

1. Au zhong : 1ère infusion de 40 secondes, la 2nde de 1,5 minute, la 3ème de 3 minutes, la 4ème de 5 minutes.

2. Au verre : 1ère infusion de 2 minutes, la 2nde de 3,5 minutes, la 3ème de 5 minutes.

* Liqueur : La couleur de la liqueur est vert pâle-translucide (en infusion courte) et vert légèrement jaune pâle (en infusion longue). Une liqueur vive, translucide, lumineuse.

photo 4 (11)

photo 3 (11)

* Notes de dégustation :

1. Au zhong :

* 1ère infusion : liqueur vert pâle transparente ; feuilles fermées ; au nez : agréable arôme de légume vert (pois cassés) ; en bouche : malgré la faible teinte de la liqueur, les notes sont puissantes, équilibrées, une dominante de légume vert, une légère acidité minérale, un palais gourmand et riche. Une légère persistance de printemps sur la langue.

* 2nde infusion : liqueur vert pâle lumineuse ; feuilles fermées ; au nez : des arômes intenses de légume vert (haricot, fève, pois cassés) ; en bouche : des notes persistantes de pois cassé, une légère astringence très bien contenue, légère acidité minérale, une belle longueur en bouche.

* 3ème infusion ; liqueur vert pâle intense, lumineuse ; les feuilles s’ouvrent à peine ; au nez : un arôme délicat, léger, printanier, de légume vert ; en bouche : – acide, – astringent, + doux, végétal tirant toujours sur le légume vert, équilibré.

photo 5 (11)

photo 4 (10)

2. Au verre : on retrouvera les mêmes notes de dégustation qu’au zhong. Les différences seront : une liqueur plus intense, moins pâle, un nombre d’infusions moins important. Le thé développe une amertume contenue, des tanins puissants, libérant une liqueur dense et pleine. Désaltérant, persistant en bouche, sa note finale est intense.

photo 1 (14)

photo 5 (13)

photo 4 (14)

* Où le trouver : il n’est pas possible de commander directement sur leur site internet. Cela dit, vous pouvez les contacter par téléphone ou leur envoyer un mail : contact@endora.fr pour passer commande.

* Prix : 20€ (50g) – 40€ (100g).

* Rapport qualité-prix : un thé qui n’est pas très accessible financièrement. Néanmoins, la qualité de ce Zhu Ye Qing Impérial est vraiment au rendez-vous, un des meilleurs testés à ce jour.

* Note : 17/20. Une très belle qualité qui ne vous décevra pas.

* Je le conseille : aux amateurs de thés verts de Chine, aux initiés, pour un moment de plaisir, fêter un grand moment. A réserver pour les belles occasions. Novices, ce thé est quelque peu cher pour votre initiation mais le plaisir intense de ce thé est à découvrir si vous aimez les notes fraîches de légume vert.

photo 2 (14)

* Ma suggestion à Endora : offrir la possibilité de commander directement sur votre site.

* Bilan : Prestigieux thé du Sichuan, des feuilles brillantes & uniformes, le Zhu Ye Qing Impérial développe une liqueur vive, intense, aux notes printanières (à dominante de légumes verts). Une note d’astringence due aux jeunes feuilles et petits bourgeons concentrés en huiles aromatiques. Doublé d’un arôme floral, il se complexifie avec une finale minérale et suave. Un thé sacré du Sichuan magnifique à observer dans un verre, c’est un vrai spectacle !

photo 3 (14)

photo 5 (14)

Publicités

14 réflexions sur « Thé vert de Chine (Sichuan) : Zhu Ye Qing Impérial (récolte printemps 2014) »

  1. La novice que je suis a acheté un Zhu Ye Qing chez Mingtea. Mon regard a changé à la lecture de ton essai, Philippe, je vais donc l’ infuser en suivant tes conseils. Merci de partager tes connaissances.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Anne !!!
      J’ai également le Zhu Ye Qing de Mingtea. Il est très différent de celui présenté dans cet article.
      Je l’ai d’ailleurs fait en dégustation comparée. Les notes de légumes verts sont totalement absentes de celui de Mingtea pour une plus grande place de la note végétale et florale.
      La particularité de celui de Endora c’est sa récolte précoce qui développe les notes de légume vert 😊
      Aussi, je classe celui de Mingtea en thé du quotidien, celui de Endora en thé réservé à un grand moment 😊

      J'aime

  2. il est délicieux celui-ci en effet mais pas forcément pour les initiés selon, je n’y connais rien en thés verts mais j’ai beaucoup aimé celui-ci. Moi aussi j’ai un conseil pour Endora : épurez la déco ! c’est même une supplique plus qu’un conseil 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Très bel article. Et en effet celui-ci n’a rien de commun avec celui de Mingtea, ni la forme, ni la couleur plus verte (cosse de petis pois) dans ce cas. Celui-ci a des feuilles plus petites et plus rondes…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s